Make a donation, make a difference.

YWCA Sudbury is dedicated to improving the lives of women and girls. Our programs promote equality, economic security and lives free from violence. Your gift to YWCA Sudbury helps us help others.

Historique

En 1952, des gens préoccupés ont mis sur pied un comité sur un registre de chambres afin d’offrir un logement sûr aux filles et aux femmes de Sudbury. La première assemblée annuelle de la YWCA de Sudbury a eu lieu en février 1955. Le comité est devenu une YWCA en bonne et due forme, constituée en personne morale en 1958. Au fil des 16 années suivantes, des étudiantes en enseignement, en sciences infirmières et dans le domaine des affaires, des femmes professionnelles, des voyageuses, de jeunes femmes ayant besoin de conseils, ainsi que des femmes et leurs enfants vivant une situation d’urgence logeront au 122-4, rue Larch.

D’autres installations pour les femmes devenant disponibles, la résidence de la YWCA de Sudbury est devenue de plus en plus le refuge de femmes maltraitées et de leurs enfants. En 1983, l’organisme faisait l’acquisition d’une maison d’hébergement d’urgence au 224, rue Elm, qui sera nommé « maison Genevra », en l’honneur de Genevra Richards, la première directrice générale de la YWCA de Sudbury.

Dès 1978, la YWCA de Sudbury parraine le Programme de protection des adultes pour les hommes et les femmes ayant une déficience intellectuelle. Un programme intensif d’aptitudes à la vie quotidienne s’est ajouté en 1984. La Coordination des services actuelle découle de la grande collaboration de la communauté et du remaniement des services de la YWCA de Sudbury. Le rôle de ce service consiste à planifier, en collaboration avec la communauté, afin de répondre aux besoins des gens ayant une déficience intellectuelle et d’offrir un système centralisé d’accès aux services des 10 organismes des Sudbury Manitoulin Adult Developmental Services. La Coordination des services a également évalué les besoins et accordé du financement pour que les gens du Nord puissent participer dans la collectivité par l’entremise du programme Passeport pour l’intégration communautaire. En 2011, les programmes et services de la Coordination des services ont été transférés aux Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle.

En association avec la tradition dynamique de la YWCA du Canada, celle de Sudbury a pris une part active pour aider à répondre aux besoins communautaires actuels. Nous sommes fières de l’héritage d’un leadership fort de femmes, de la volonté pour répondre à ces besoins et façonner un meilleur avenir.

En 2011, la YWCA de Sudbury a mis en place le Programme des agents de soutien dans le contexte de la Cour de la famille (PASCF), financé par la Division des services aux victimes et aux personnes vulnérables du ministère du Procureur général. L’agente de soutien dans le contexte de la Cour de la famille appuie les victimes de violence familiale lors d’une séparation ou d’un divorce, au moment où les risques de violence sont accrus. Ce soutien accroît leur sécurité, et on leur fournit ainsi des renseignements et de l’appui tout au long du processus de justice à la famille.

Les objectifs d’ensemble du PASCF sont les suivants :
<ul>
<li>fournir du soutien principalement aux femmes victimes de violence familiale qui comparaissent devant les cours de la famille; </li>
<li>accroître la sécurité des victimes en réduisant le risque de violence future; </li>
<li>améliorer l’accès des victimes aux services et aux mesures de soutien;</li>
<li>renforcer les compétences de base des fournisseurs de services pour soutenir les victimes de violence engagées dans le système de droit de la famille. </li>
</ul>
Membre fondatrice de la YWCA du Canada, Adelaide Hoodless affirmait : « Nous serons le groupe de jeunes femmes le meilleur et le plus solide qui soit. Un groupe de femmes, par les femmes et pour les femmes. »

This post is also available in: Anglais