Make a donation, make a difference.

YWCA Sudbury is dedicated to improving the lives of women and girls. Our programs promote equality, economic security and lives free from violence. Your gift to YWCA Sudbury helps us help others.

Planification en matière de sécurité

Qu’est-ce qu’un plan de sécurité?

Pour élaborer un plan de sécurité, vous devez déterminer les étapes à suivre pour accroître la vôtre, ce qui vous aide à vous préparer, vous et vos enfants, au risque de violence accrue.
Ce plan a été adapté à partir des renseignements fournis dans plusieurs documents semblables sur la violence familiale et faite aux femmes.

Mon plan de sécurité personnelle

Bien que je ne maîtrise pas le comportement violent de mon agresseur, je peux accroître ma sécurité et celle de mes enfants en planifiant des gestes qui permettront de faire face à ces situations.
Mon plan me servira de guide et de rappel pour m’aider à trouver des façons d’être en sécurité. Si j’ai peur que mon agresseur en trouve une version imprimée, je noterai les points qui s’appliquent à ma situation et je cacherai la feuille en lieu sûr.
Je passerai en revue et actualiserai mon plan régulièrement afin d’être prête à tout changement.

Mesures à prendre avant un incident violent

Si je crois que mon partenaire sera violent, je peux m’y préparer de certaines façons :
Je peux me préparer à partir de l’une ou l’autre des façons suivantes.
Je garderai une valise, une boîte ou un sac (endroit : ________________________________), où j’y aurai accès facilement et rapidement. J’y mettrai autant des objets suivants que possible.
* un deuxième jeu de clés pour le véhicule et l’appartement ou la maison;
* de petites coupures d’argent et de la monnaie pour le taxi ou un appel téléphonique;
* des papiers d’identité (passeport, carte d’assurance sociale, certificats de naissance, documents d’immigration, carte de citoyenneté, carte de statut d’Indien);
* mon permis de conduire et le certificat d’immatriculation du véhicule;
* ma carte Santé, celle de mes enfants, mon dossier d’immunisation et celui de mes enfants;
* les documents de divorce et de garde;
* des ordonnances de ne pas faire, des engagements de ne pas troubler l’ordre public et toute autre ordonnance du tribunal;
* des carnets bancaires et de chèques, des cartes de crédit, des documents hypothécaires ou d’emprunt;
*des conventions de bail ou de location, des actes de propriété, des ententes commerciales ou de partenariat, des reçus de paiement hypothécaire ou de location;
*un carnet d’adresses;
*une photo de mon partenaire (qu’il le soit en ce moment ou que ce soit un ex-partenaire) pour l’identifier;
*une liste des autres objets à récupérer plus tard.
Je conserve mon sac à main, mon portefeuille, mes papiers d’identité et autres objets pour situation d’urgence (endroit : __________________), au cas où je devais soudainement partir.
Je peux ouvrir un compte bancaire uniquement à mon nom (endroit : __________________). Je demanderai que les relevés soient envoyés à __________________ pour que mon agresseur ne les voie pas.
Je peux également vérifier le solde du compte conjoint, au cas où je devais en retirer rapidement la moitié. Si mon agresseur connaît mon numéro de compte ou mon numéro d’identification personnel, je ____________________________________.
Je peux aider mes enfants à s’échapper en leur disant _______________________________. Je leur apprendrai le numéro du service de police local (numéro : ______________) et d’autres numéros d’urgence, p. ex. ____________________________________.
Je passerai en revue et modifierai mon plan de sécurité selon la fréquence suivante : __________________.
Vous pouvez communiquer avec la maison Genevra pour parler à une travailleuse au sujet de votre plan de sécurité ou vous pouvez communiquer avec la Ligne de soutien pour femmes victimes de violence Fem’aide au 1-877-336-2433 (1 877 femaide), et ce, en tout temps.

This post is also available in: Anglais