Make a donation, make a difference.

YWCA Sudbury is dedicated to improving the lives of women and girls. Our programs promote equality, economic security and lives free from violence. Your gift to YWCA Sudbury helps us help others.

Stephanie Baker

En tant que criminaliste, Stephanie est une pionnière à Sudbury puisqu’au début de sa carrière en 2002, à titre d’associée, elle était la seule avocate de la défense en droit criminel, tandis qu’en 2006, une autre barrière tombait à l’ouverture de son propre cabinet de droit criminel. Elle est membre du Conseil de l’Association du Barreau de l’Ontario, deuxième vice-présidente de la Sudbury and District Law Association et elle participe activement au sein du comité des femmes de la Criminal Lawyers’ Association au sein duquel, en compagnie d’autres avocates, elle fait la promotion du maintien en poste des femmes en droit criminel. Elle est également mentore au sein de la Criminal Lawyers’ Association, consacrant ainsi de 20 à 30 heures par mois à une mentorée et appuyant le perfectionnement professionnel. Elle participe bénévolement à l’information et à la sensibilisation des élèves du secondaire par l’entremise d’une compétition de procès simulés. Avocate de la défense, elle a aidé bien des femmes qui sont entrées en conflit avec la loi en étant elles-mêmes des victimes. Elle a eu un effet direct dans leur vie en plaidant pour elles et en les aidant dans le système judiciaire. En outre, Stephanie participe activement dans sa communauté. Elle a ainsi siégé sept ans au Conseil d’administration de la Société Elizabeth Fry, dont trois ans à titre de présidente, organisant deux activités de financement couronnées de succès et dont l’organisme avait bien besoin, et faisant la promotion de l’organisation. À titre de membre du Conseil d’administration de Science Nord, elle siège au Comité de financement et à celui des programmes scientifiques. Elle est généreuse de son temps, appuie d’autres avocates, défend des clientes qui, souvent, sont issues de segments de la population vulnérables et marginalisés. Elle est aussi une mère dévouée pour ses deux enfants. Elle est un modèle pour les autres avocates ainsi qu’un modèle de bienveillance et elle défend les droits des moins favorisés. Depuis le 27 février 2017, Stephanie n’est plus avocate de la défense, mais plutôt procureure adjointe de la Couronne au Bureau du procureur de la Couronne de Sudbury.

This post is also available in: Anglais